Le service Mesure d'Accompagnement Social Personnalisé (MASP)

L’ATNA a souhaité se doter d’un service MASP distinct de son service Majeurs Protégés pour exercer le nouveau dispositif d'accompagnement social créé par la loi du 5 mars 2007 et mis en œuvre par les Conseils Généraux devenus Conseils Départementaux en 2015. Un service MASP est donc organisé sur le site de Clermont Ferrand- Riom, sur le site de Montluçon et sur le site de Vichy.

Les Départements peuvent en effet déléguer à une association, par convention, la mise en œuvre de la MASP (Article L.271-3 du CASF).

C’est à ce titre que l’ATNA s'est portée candidate pour l'exercice des MASP et a signé des conventions avec les départements du Puy-de-Dôme et de l’Allier.

A l'ATNA, ces mesures sont exercées par des personnes référentes titulaires d'un diplôme d'Etat de travailleur social comme stipulé dans les conventions.

La MASP est un dispositif d’accompagnement social et budgétaire qui exige :
• De la réactivité,
• Une étroite collaboration entre les travailleurs sociaux référents des Conseils départementaux et le service MASP de l'ATNA,
• Une connaissance des autres dispositifs sociaux existants,
• Une relation contractuelle qui remet le bénéficiaire en action, ce dernier devient alors partie prenante des objectifs et des moyens énoncés dans le contrat.

Cet engagement de part et d'autre, entre l'usager et le travailleur social MASP, prévoit des actions en faveur de l'insertion sociale tendant à rétablir les conditions d'une gestion autonome des prestations sociales (article L.271-2 du CASF).

Il aboutit à l'élaboration du Plan d'Action Personnalisé (P.A.P.).

Les objectifs de travail énoncés dans le P.A.P. sont le plus souvent de :

• Faire valoir les droits du bénéficiaire,
• Favoriser le maintien dans son logement,
• Favoriser l'accès au soin,
• Travailler à son insertion sociale,
• L'aider à recouvrer une autonomie budgétaire.

Les services MASP de l'ATNA travaillent donc en étroite collaboration avec les travailleurs sociaux référents, CESF et assistantes sociales des Conseils Départementaux du PDD et de l’Allier, des CCAS, des USN, CMP et CMPP.

Des rencontres sont planifiées régulièrement avec les usagers, le plus souvent à domicile ou dans nos locaux, en compagnie ou non des familles.

Des contacts avec les partenaires viennent compléter le travail d'accompagnement :

• associations caritatives,
• organismes bancaires et financiers (banques, Banque de France, services de recouvrement et contentieux, organismes de crédits, ...),
• intervenants organismes sociaux (CAF, CPAM, MDPH, ...),
• de santé (médecins traitants, spécialistes, psychiatres, services de soin à domicile, mutuelles santé, ...),
• bailleurs sociaux et privés, l'ADIL,
• Pôle Emploi,
• justice et notaires,
• prestataires de services.